Aller au contenu

LA LANGUE ITALIENNE

Comme beaucoup de langues nationales, l’italien moderne est un dialecte  qui a « réussi » en s’imposant comme langue propre à une région beaucoup plus vaste que sa région dialectale originelle. En l’occurrence, c’est le dialecte toscan, de Florence, Pise et Sienne, qui s’est imposé.

On estime que dans le monde environ 61,7 millions de personnes parlent ou étudient l’italien dont un million en France. L’italien est parlé essentiellement en Italie et à Saint-Marin où il est langue nationale, mais aussi en Suisse essentiellement dans le sud où il est langue nationale

(il représente environ 8 % des locuteurs suisses).

Au Vatican, il est seconde langue officielle avec le latin.

Notez aussi que la plupart des linguistes considèrent le corse comme faisant partie du système linguistique italien.

Le maschere italiane più famose

ARLECCHINO

La maschera di Arlecchino è originaria di Bergano. E un servo in continua lotta con il suo padrone che non tollera la sua proverbiale pigrizia e la sua negligenza lavorativa. La sua miglior qualità è l’astuzia che lo salva dalle situazzioni più difficili : è furbo, agile come un gatto e, in fin del conti, onesto. La sua compagna è Colombina.

Le masque d’Arlequin est originaire de Bergame. C’est un serviteur en lutte perpétuelle avec son patron qui ne tolère pas sa paresse légendaire et sa négligence au travail. Sa meilleure qualité est la ruse qui le sauve des situations les plus difficiles : il est intelligent, agile comme un chat et, en fin de compte, honnête. Sa compagne est Colombina.

COLOMBINA

Colombina è fra le poche figure femminili di rilievo della Commedia dell’Arte e ha origini veneziane. Incarna il carattere della servetta furba, graziosa e vivace, sempre al centro degli intrighi amorosi della sua padrona, Rosaura, che serve con ogni tipo di stratagemma. È affascinante e molto corteggiata, ma lei resta fedele al suo amato Arlecchino.

Colombina est l’une des rares figures féminines importantes de la Commedia dell’Arte et a des origines vénitiennes . Elle incarne le caractère de la servante rusée, gracieuse et vive, toujours au centre des intrigues amoureuses de sa maîtresse, Rosaura, qui sert avec toutes sortes de stratagèmes.  Elle est charmante et très courtisée, mais elle reste fidèle à son bien-aimé Arlequin ;  

E una delle maschere più antiche, nata al Torino nel 1798.Giandiua è unne borghese, un galantuomo, attento alle buone maniere e amante del buon vino e della buona cucina. Adora le feste paesane e la vivicità della gente. Ha un cappello a forma di tricorno e porta la parrucca col codino, secondo la moda del XVIII secolo. Per la città di Torino, è praticamente un’icona, tanto che dal suo nome deriva il nome dei famosi cioccolatini che propio là vengono prodotti.

GIANDUIA

C’est l’un des plus anciens masques, né à Turin en 1798.Giandiua est un bourgeois, un gentleman, attentif aux bonnes manières et aimant le bon vin et la bonne nourriture. Elle adore les fêtes de village et la vivacité des gens. Elle a un chapeau en forme de tricorne et porte une perruque avec une queue de cheval, selon la mode du XVIIIe siècle. Pour la ville de Turin, c’est pratiquement une icône, à tel point que de son nom dérive le nom des fameux chocolats que propio y sont produits.